Depeche Mode


Précurseur de la musique électronique, Depeche Mode est né à la fin des années 70, en pleine vague new wave et reste encore aujourd'hui l'un des groupes phares de la musique britannique...

Glissant sur les modes, ne cédant jamais à la facilité, DM prouve, à chaque album, que le temps ne joue pas contre eux.

Basildon, Angleterre, 1977

Depeche Mode

C'est dans la petite ville ouvrière de Basildon, près de Londres, que se forme l'embryon du futur Depeche Mode, autour de Vince Clarke et d'Andrew Fletcher. Leur premier groupe se nomme No Romance in China et recrute rapidement Martin Gore, camarade de lycée.

 Les trois compères deviennent de véritables amis. Leur passion de la musique se développe autour de ce nouvel instrument: le synthétiseur. En pleine époque punk, le public découvre aussi les premiers groupes électroniques: OMD, Kraftwerk et Human League en sont les jeunes représentants.

Les trois amis font passer une audition pour un chanteur et sont subjugués par la voix de Dave Gahan. Il est le quatrième de la bande qui prend désormais le nom de Depeche Mode, en référence au magazine français et au phénomène, propre aux années 70-80, de changement rapide des modes.

 

Premiers concerts et rencontre essentielle

DM tourne alors dans les boîtes et cafés londoniens, chantant les morceaux composés par Vince Clarke.
Repérés dans l'un de ces pubs, ils livrent leur premier enregistrement, Photographic, sur une compilation sorti en 1980: Some Bizarre. C'est aussi au cours d'un de ces concerts que les DM font la connaissance de Daniel Miller (fondateur du label Mute Records).

Dès lors, tout s'accélère pour les quatres garçons qui doivent faire le choix entre leurs emplois respectifs (banquiers ou étalagistes) et la musique. Car dès le premier 45 tours Dreaming of me, classé 57ème dans les charts anglais, et surtout avec leur second single New life en juin 1981 (11ème), DM commence à se faire un nom dans le monde musical.

Puis c'est le premier tube d'une longue série: Just can't get enough, sorti en juin 1981, devient l'hymne du groupe et sera repris de nombreuses fois sous toutes les modes. Suit le premier album du groupe, Speak And Spell, en octobre 1981.

Mute Records

Premier départ

Vince Clarke

 La notoriété naissante du groupe ne convient pas à la personnalité timide et introvertie de Vince Clarke, qui, en   décembre 1981, annonce son départ.

1982 est donc déjà l'année du doute. Le groupe doit faire face à cette première défection et y parvient avec brio. Martin Gore prend définitivement les commandes créatives.

A quelques exceptions près, il composera désormais l'ensemble du répertoire de DM. Et le premier opus de l'ère Gore est un grand succès: A broken frame, en septembre 1982, précédé des singles See you, The meaning of love et Leave in silence place DM au sommet des "charts".


Alan Wilder

Pour palier le départ prématuré de Clarke, Depeche Mode recrute, par le biais d'une petite annonce, Alan Wilder. Il sera le quatrième membre jusqu'en 1995. Le groupe est maintenant complet. Il impose peu à peu une musique nouvelle.

Alan Wilder

Les textes de Gore se font de plus en plus engagés (Everything counts, Work hard). Amorçant un premier virage musical, Construction time again, à la mi-1983 s'annonce comme un album plus social, moins tendre. La pochette, un homme martelant la montagne à coup de masse, n'est pas sans rappeler l'imagerie soviétique révolutionnaire.

D'ailleurs, les quatres de Basildon, comme on les surnomme souvent, ne cachent pas leurs convictions politiques socialistes et en font même, à cette époque, un de leurs fers de lance (jusqu'en 1986 et leur album Black Celebration).

 

Berlin

Martin Gore part vivre momentanément à Berlin, dans une Allemagne pas encore réunifiée, et y puise une nouvelle source d'inspiration. Some great reward, sorti en août 1984, s'il confirme le talent de Depeche Mode, a de plus le mérite de les faire découvrir en France et aux Etats-Unis.Master and servant et People are people passent sur toutes les radios et marquent le début de la carrière internationale de DM. Si les titres de cet album marquent les esprits musicalement, la censure qui se déchaîne sur Blasphemous rumours ajoute au phénomène.

Pour la première fois depuis cinq ans, 1985 n'est pas marquée par la sortie d'un nouvel album mais d'une compilation (The singles 81>85), assortie d'un inédit de grande qualité: Shake the disease.


Virage et envol

Quand certains voyaient dans cette accalmie des prémices de mort, DM profite de ces quelques mois pour amorcer un virage essentiel dans leur carrière.

Changement de look d'abord: exit le style sado-maso, chaînes et jupes de cuir. Les Depeche Mode nouveaux dominent les hits parades dans toute l'Europe avec Black Celebration en 1986, dans un style résolument meilleur. Pour preuve Stripped, A question of lust, A question of time et la tournée internationale qui suit ce nouvel album.

Depeche Mode en promo pour l'album Black Celebration en 1986.
Ils sont désormais des stars mondiales.

Music for the masses

Depeche Mode en 1987

En septembre 1987, confirme l'ascension des anglais. L'album est plus rock and roll comme l'atteste cette surprenante reprise de Route 66 de Robert Group.

Ce disque prouve l'étendue du répertoire de Martin Gore, grand amateur de blues, de jazz et de rock. Il permet aussi au groupe, après une tournée américaine impressionnante, d'immortaliser leurs exploits sur scène dans leur premier album live 101 (une vidéo de D.A. Pennebaker sort au même moment).

C'est aussi l'époque où le groupe s'adjoint les services du célèbre photographe hollandais Anton Corbjin (U2, Rolling Stones) qui offre au public une série d'images et de clips plus artistiques et plus esthétiques.

 
Violator

La carrière de Depeche Mode culmine logiquement début 1990 avec la sortie de Violator, que d'aucuns considèrent comme l'album le plus abouti de DM.

Depeche Mode en 1990 [Violator]

Personal Jesus, Enjoy the silence, World in my eyes, Policy of truth, Clean sont tous de véritables tubes. Ils remplissent les stades de toute l'Europe et des Etats-Unis.

 

Au sommet de leur art, les DM s'accordent un temps de pause, temps qui ne leur sera pas profitable. Troublés par leur succès, ils vivent leur gloire difficilement. Dave Gahan sombre dans l'alcool et la drogue, divorce, tandis que Wilder, plus que jamais, s'investit dans ses projets musicaux personnels avec Recoil.


Songs of faith and devotion

Finalement, la cohésion du groupe résiste provisoirement aux tempêtes, et SOFAD vient rassurer les fans en mars 1993, après trois années de silence. C'est un album de grande qualité, où le gospel (Condemnation) côtoie une musique plus rock (I feel you).

 

Moins d'un an après, le même album sort en version live et confirme, de façon désespérée (neuf mois seulement séparent les deux disques) que DM reste malgré les déboires, l'un des groupes les plus en vue de ces quinze dernières années.

Mais c'est un leurre. Le succès ne peut cacher la mésentente et la fatigue psychique. Alan Wilder quitte le groupe en 1995, laissant DM dans une mauvaise passe. 


Dave Gahan, dans sa maison de Californie, tente, par deux fois, de mettre fin à ses jours: en août 1995 et en mai 1996, il est admis aux urgences pour tentative de suicide et overdose. Au plus bas, Dave, père de famille, se laisse convaincre par ses amis de suivre une cure de désintoxication.


ULTRA

Les trois compères se lancent alors dans le travail et enregistrent Ultra dans les studios Abbey Road chers aux Beatles.

Sorti en avril 1997 (les parutions se font de plus en plus espacées), l'album est un album mature. La voix de Dave est plus posée que jamais, les instruments variés et nombreux, et les titres confirment l'immuable talent du compositeur Martin Gore: Barrel of a gun, It's no good et Home en sont les titres phares.

Renaissance

Le groupe apparemment sauvé de la séparation, entame une tournée internationale The Singles tour 86>98 entre début septembre et fin décembre 1998. 

Depeche Mode confirme sa présence et ce malgré ses presque vingt ans d'existence et les périodes difficiles.

Tout comme en 1985, une double compilation sort en 1998 avec un inédit Only when i lose myself. 

The singles 86>98 est impressionnant de tubes et rassure le groupe et ses fans.

 

Exciter

Depeche Mode [Promo Exciter: 2001]Dream on (premier extrait), en avril 2001, il précède la sortie de l'album Exciter, mélodieux et novateur, dans la lignée d'Ultra.

 

Carrières Solo 

En 2003, Martin Lee Gore et Dave Gahan sortent respectivement leurs propres albums solos (Counterfeit² et Paper monsters) avant de se retrouver en janvier 2005 pour enregistrer Playing the angel, pour lequel Dave Gahan signe ses premières chansons pour DM.

 

Cet album est bien représentatif de la volonté du groupe de renouer avec un son plus conforme à leur longue épopée, comme en témoignent les hits Precious, A pain that I'm used to, Suffer well et John the revelator.

 

En sollicitant Ben Hillier à la production (qui avait collaboré avec Blur), DM persiste à se forger un son résolument avant-gardiste, drainant des guitares saturées et des synthétiseurs hors d'âge. Cet album ancré dans la modernité témoigne que DM, à l'image de la voix de Gahan, est bien décidé à ne jamais vieillir.

Depeche Mode [Promo Playing the angel: 2005]

Quelques mois après la sortie de l'album, Depeche Mode se lance dans une nouvelle tournée mondiale, la plus grande qu'ils n'aient jamais faite : "Touring the angel".

 La tournée a comporté 123 concerts dans 33 pays différents : Il est très rare que des artistes fassent une si grande tournée.

Les concerts se jouent à guichet fermé et Depeche Mode montre ainsi qu'ils sont bien vivants et plus que jamais prêts à satisfaire leurs fans.

Après l'achèvement de cette tournée, Depeche Mode totalise désormais 1008 concerts depuis le début de leur carrière.

Après la sortie en 2006 d'une compilation intitulée Best of : volume 1* (sur laquelle figure l'inédit Martyr, issu des chutes de Playing the angel) puis celle, en 2007, d'un nouvel album solo de Gahan ("Hourglass", qui ne sera pas suivi d'une tournée).

*: le groupe n'était pas très d'accord de sa sortie, mais faisait partie d'un élément contactruel avec la major EMI.

Depeche Mode rentre en studio en mai 2008 pour préparer un nouvel album.

 

Sounds Of The Universe

En mai 2008, Depeche Mode entre en studio pour enregistrer un douzième album, intitulé Sounds of the universe qui sort le 20 avril 2009. Leur douzième album offre des sonorités mettant en valeur les mélodies de Gore, mais aussi celles de Dave (toujours aidé par Eigner et Philpott pour la musique), obtenant ainsi définitivement sa légitimité d'auteur.

Depeche Mode [Promo Sounds of the universe:2009]

Le premier extrait, Wrong , est un single martial aux sonorités synthétiques massives, sans réel refrain où Gahan scande le portrait d'un anti-héros à qui rien n'a jamais souri dans son existence. Le deuxième single, Peace, est une ballade électronique.

Une tournée, baptisée ''Tour of the Universe 2009'' débute par un warm-up le 6 mai 2009 à la Rockhal d'Esch-sur-Alzette (Luxembourg).

Le début de cette tournée est marqué par l'annulation de plusieurs dates en raison de l'hospitalisation du chanteur Dave Gahan. En effet, quelques minutes avant de monter sur scène à Athènes (le 12/05/09), il est pris d'une violente gastro-entérite. Plus tard, les médecins vont déceler une tumeur bénigne à la vessie, et le groupe ne reprendra la route que début juin 2009.

Mais le véritable événement de cette tournée survient le 17 février 2010 lors d'un concert de charité organisé au Royal Albert Hall à Londres quand Alan Wilder rejoint le groupe sur scène le temps d'un titre.

Wilder n'était plus apparu sur scène avec le groupe depuis 1994, l'année précédant son départ de Depeche Mode en juillet 2015.

 

Remixes 2 : 81-11

Sorti en juin 2011, la compilation contient le single Personal Jesus remixé par Alex Metric.

 

Delta Machine

Depeche Mode [Promo Delta Machine 2013]Le 25 mars 2013, Delta Machine était disponible dans les bacs, permettant à Dave Gahan de signer 3 nouvelles chansons sur ce nouvel opus...

Dave Gahan collabore à nouveau avec Soulsavers pour l'album Angels & ghosts pour une sortie prévue le 23 octobre 2015.

Martin Gore signe MG, un album électronique disponible le 24 avril 2015.

Sony Music anonnce la sortie de "Video Singles Collection" pour le 11 novembre 2016 de la sortie d''une nouvelle compilation de vidéos contenant l'intégralité des clips en 3 dvd's.

Le mardi 11 octobre 2016 à 13h00 au Triennale de Milan (Italie) se tient une conférence de presse du groupe pour nous annoncer ses projets futurs.


Spirit

Where's the revolution, premier extrait de l'album Spirit est dévoilé au monde entier le vendredi 03 février 2017 à 00h00 (heure de Bruxelles).

Spirit, le 14ème opus du groupe a être publié après Delta Machine en 2013, disponible le 17 mars 2017 sur différents formats (physiques et digitaux).

Le 05 mai 2017 débute le Global Spirit Tour à Stockholm et se terminera le 25 juillet 2018 à Berlin (Allemagne)

Depeche Mode - Global Spirit tour -

Conclusion

Après plus de vingt cinq ans de carrière, Depeche Mode reste l'un des groupes majeurs dans l'évolution de la musique des années 80 et 90.

Passant allègrement d'un style à un autre tout en conservant une forte identité autour de son créateur Martin Gore et de son charismatique chanteur Dave Gahan, Depeche Mode fait preuve d'une longévité inhabituelle dans le milieu du show-biz et d'une richesse musicale jamais démentie. Un groupe éternel, au-delà des modes.